réduire l'anxiété de votre chat

Comment réduire l’anxiété de votre chat ?

Tout comme les humains, les chats peuvent être anxieux. Et tout comme les humains, cela peut avoir un impact sur eux physiquement et mentalement. Un chat anxieux peut réagir avec crainte à de nouveaux objets ou à des changements dans sa maison, même à des situations que vous ne penseriez pas pouvoir l’effrayer. Tout, depuis nos habitudes d’entretien ménager jusqu’à la façon dont nous interagissons avec nos compagnons félins, peut être une source d’anxiété pour eux.

Un chat anxieux peut avoir des réactions physiques telles qu’une accélération des rythmes cardiaque et respiratoire, un halètement, des tremblements et une salivation. Les changements de comportement les plus évidents sont une augmentation des mouvements, des cachettes, des destructions et des vocalisations excessives. Heureusement, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour réduire l’anxiété de votre chat. Mais commençons par examiner les symptômes de l’anxiété chez le chat.

Signes de peur et d’anxiété chez le chat

L’anxiété peut se manifester de différentes manières, et les symptômes ne sont pas toujours évidents. En général, vous devez être attentif à tout changement de comportement, en particulier à la suite d’une modification de l’environnement de votre chat. Vous trouverez ci-dessous un tour d’horizon des symptômes d’anxiété les plus courants et les plus variés chez le chat :

  • Uriner ou déféquer en dehors du bac à litière.
  • Il essaie de s’échapper ou reste complètement figé sur place.
  • Il se montre agressif envers les autres chats du foyer.
  • Grattage inapproprié ou comportement destructeur
  • Se toiletter excessivement, ce qui peut entraîner une perte de poils.
  • Tenir ses oreilles en arrière
  • Les poils se dressent
  • Il tient sa queue serrée contre son corps
  • Se lécher fréquemment le nez
  • Changement des habitudes alimentaires
  • Problèmes digestifs tels que diarrhée ou vomissements
  • Mauvais appétit ou alimentation inférieure à la normale
  • Accroupissements fréquents, mictions douloureuses avec présence de sang.
  • Vocalisation excessive par des miaulements, des miaulements, des sifflements et des grognements.
  • Apparence léthargique et sommeil plus long que d’habitude.

anxiété chez le chat

Comment réduire l’anxiété de votre chat ?

Il existe de nombreuses façons d’aider votre chat à gérer son stress et son anxiété. En fonction de la gravité de l’anxiété de votre chat, vous pourrez peut-être parvenir à une résolution complète. Examinons-les une par une.

1. Créez un espace sûr

Cela fonctionne pour tous les types d’anxiété, y compris les phobies. Si votre chat est stressé par les enfants ou les autres animaux de la maison, donnez-lui la possibilité d’échapper à l’agitation avec un grand arbre à chat, un perchoir de fenêtre, ou même une pièce séparée avec un lit douillet et des espaces clos. Assurez-vous que votre chat peut vivre confortablement dans cet espace pendant quelques jours, et fournissez-lui tous les éléments essentiels dans cette seule pièce : nourriture, eau, litière, bac à litière, griffoir et autres jouets.

2. Retirez les bacs à litière des zones confinées

Assurez-vous que les bacs à litière de votre chat sont placés de manière appropriée. Ils ne doivent pas être placés dans un cul-de-sac ou un coin où votre chat pourrait se sentir piégé ; il doit y avoir plusieurs points d’accès et d’entrée pour qu’il se sente à l’aise. Il faut également prévoir plusieurs bacs à litière dans les foyers à plusieurs chats. Une bonne règle générale est d’avoir un bac à litière de plus que le nombre de chats que vous avez, et si vous avez une maison à plusieurs étages, d’avoir un bac à litière à chaque étage.

3. Passez du temps de qualité

Passer du temps en tête-à-tête, assis tranquillement avec votre chat, peut contribuer à le rassurer. Faire des câlins à votre chat ou le récompenser avec une friandise, lorsqu’il est confronté à une situation stressante, peut également l’aider à passer d’une perception négative à une perspective positive. Veillez également à ce que votre chat fasse suffisamment d’exercice et soit suffisamment stimulé mentalement.

4. Offrez-lui des moments de jeu et d’enrichissement

Instaurez une routine quotidienne d’exercice et de jeu avec votre chat. Même 15 minutes par jour avec des jouets pour chats aideront votre chat à faire l’exercice dont il a besoin tout en réduisant son stress. Un chat qui a un excès d’énergie le transforme souvent en énergie nerveuse. Il est donc important de veiller à ce qu’il ait suffisamment de jouets pour chats, d’objets d’enrichissement et de temps de jeu chaque jour pour le maintenir dans un état d’esprit calme et heureux.

5. Utilisez des produits apaisants pour chats

Une autre option consiste à utiliser des parfums et des remèdes naturels pour soulager votre chat d’une partie de son anxiété. Les sprays et les diffuseurs de phéromones fonctionnent en imitant les phéromones positives, ou « chat heureux », et peuvent aider à calmer les chats stressés ou anxieux en les rassurant que tout va bien dans l’environnement proche. Vous pouvez utiliser les sprays sur la litière, les griffoirs et autres zones communes, et vous pouvez brancher les diffuseurs de phéromones sur les prises murales de votre maison et près du bac à litière.

6. Médicaments contre l’anxiété

Si aucune méthode ne vous a réussi, il est peut-être temps de parler de médicaments à votre vétérinaire. En fonction de la gravité de l’anxiété de votre chat, votre vétérinaire peut prescrire des médicaments contre l’anxiété. Il existe un certain nombre d’options différentes ; certaines agissent rapidement et peuvent être administrées avant un événement qui rendrait votre chat anxieux (comme une visite chez le vétérinaire), pour l’aider à se détendre et à faire face. D’autres ont une action plus longue, comme les antidépresseurs, et agissent sur une période de plusieurs mois, voire plusieurs années, pour réduire leur stress.

Derniers mots

L’anxiété est une réponse naturelle à certaines situations et à certains stimuli, mais elle peut devenir débilitante pour votre chat, entraînant une mauvaise qualité de vie et aggravant ou provoquant des problèmes médicaux, il est donc important de faire attention aux signes d’anxiété. Le traitement de l’anxiété du chat sera probablement une leçon de patience et d’essais et erreurs. Un chat anxieux mérite autant de soins et d’attention qu’un chat malade. Essayez les moyens indiqués ci-dessus et votre chat surmontera son anxiété et vivra une vie plus heureuse avec vous.

Laisser un commentaire